Voici la deuxième fondatrice de LUCA, l’école des possibles !

Après des études scientifiques, elle est chargée de missions sur le terrain pendant 7 ans au sein de structures spécialisées en environnement littoral et marin.

Pratiquant la plongée sous-marine depuis son enfance, elle se forme et devient monitrice : accompagner les adultes et les enfants en créant un cadre rassurant pour leur faire découvrir le monde sous-marin et les voir s’émerveiller sont des émotions qui resteront, à jamais, gravées en elle.

Gardant l’environnement et la nature comme fil rouge, elle complète son parcours par des formations de graphisme et de communication.

Elle acquiert ainsi tout le panel de compétences de gestionnaire de projets (financier, relation clientèle, commercial, marketing, communication, management d’équipe, etc.) qu’elle met en œuvre pendant une dizaine d’années dans des agences de communication spécialisées en développement durable et en responsabilité sociétale des entreprises.

En parallèle, elle devient maman et se questionne sur l’éducation parentale et scolaire pour son fils et de manière globale pour les enfants. Le livre de Céline Alvarez est décisif dans son cheminement et elle se documente sur la parentalité positive, les neurosciences, les pédagogies alternatives.

Elle s’investit alors activement dans une structure associative gérant un jardin d’enfants Steiner.

Consciente des changements sociétaux très importants que vivent la société et la planète, engagée dans sa vie personnelle dans des pratiques plus respectueuses et plus proches de la nature, naissent alors l’envie et la volonté d’apporter des réponses adaptées et diversifiées pour mieux accompagner les enfants : l’idée d’une école alternative est née.

Les échanges passionnés avec Rose-Aimée, le partage de vision et de valeurs communes, ont permis d’esquisser de manière organique le modèle de l’école LUCA et de lui permettre de prendre vie.

Directrice administrative et financière, Aude sera également la coordinatrice de vie scolaire au sein de l’école.

Laisser un commentaire