A l’origine du projet LUCA, deux fondatrices, deux parcours différents mais la même vision !

Après avoir obtenu son master en biologie des systèmes microbiens, elle s’engage naturellement dans la recherche scientifique avant de rapidement se passionner pour les questions d’éducation et de développement personnel, en particulier chez l’adolescent.

Elle accompagne pendant 15 ans des élèves en difficulté scolaire dans les matières scientifiques. Également enseignante en Sciences de la Vie et de la Terre en lycée public pendant 6 ans, elle suit divers programmes de formation continue des enseignants en primaire et secondaire. Une expérience professionnelle riche et variée qui lui permet de recenser les difficultés d’apprentissage chez l’adolescent, d’identifier leurs besoins spécifiques et de proposer des solutions adaptées.

Elle débute à cette époque un long travail de collecte de données sur le terrain auprès de professeurs des écoles, d’enseignants du secondaire, d’élèves, de formateurs et de parents.

Ses recherches la plongent dans la littérature spécialisée en sciences cognitives, neurosciences, psychologie du développement, et sciences de l’éducation, où elle découvre les principes de l’éducation nouvelle. Tout est lié. Ces trois mots n’ont cessé de la guider dans la formalisation d’un modèle éducatif unique, transversal et synoptique.

Il est le fruit de quatre années d’écriture et récapitule les savoirs acquis depuis le début de l’Histoire humaine. Il accompagne les enseignants en tant qu’outil didactique et pédagogique et s’inscrit dans un programme original et complet de formation des enseignants du primaire et du secondaire.

Le modèle éducatif est né, il reste donc à imaginer la structure adaptée aux apprentissages et respectueuse des besoins de l’enfant qui met l’école en interaction avec son environnement naturel, culturel et social, et qui soit ouverte vers les citoyens et les acteurs de la société.

La rencontre précieuse et décisive avec Aude, il y a bientôt 3 ans, alors qu’elle attendait son 1er enfant, a permis au projet d’ouverture d’école alternative de prendre vie, à quatre mains, fruit de leurs expériences respectives, parfaitement complémentaires et partageant des valeurs communes.

Directrice de l’école, Rose-Aimée sera aussi l’enseignante qui accompagnera les enfants du groupe 6-11 ans.

Laisser un commentaire